Actualités

09/12/2019

Comment adapter les entraînements en fonction de la météo?

La course a l’avantage de pouvoir se faire presque n’importe où et presque par tous les temps.

 

Mais parfois, les conditions météorologiques se compliquent.

Tu vois de quoi je parle ? ;-)

Tempête, verglas, neige, orage, …

Il faut parfois redoubler de prudence et de…motivation !

Comment maintenir un entrainement correct durant ces périodes compliquées?

Le tapis roulant 

Ceci est une bonne alternative. Les allures seront néanmoins un peu différentes (0.5 à 1km/h en moins) + une inclinaison de 0,5%. La séance prévue peut -être réalisée alors à l’identique : endurance, intervalles training, côtes, récupération. N’oublie pas de bien t’hydrater car ces séances dans un environnement fermé et chauffé provoquent une déshydratation très rapide.

L’aquajogging

Alternative très intéressante puisque toutes les séances peuvent être reproduites à l’identique, y compris pour les intervalles. L’aquajogging se pratique dans une piscine où les pieds ne touchent pas le fond et sur une partie de la longueur (une piscine de club sportif est souvent trop petite) avec une ceinture ou un boudin en mousse (en vente dans les magasins de sport). Ceci te permettra de rester à la surface et d’être porté pour réaliser les bons mouvements. Prévois un chrono ou une montre étanche afin de programmer les séances et  idéalement, un timer pour les séances d’intervalles. 

Le spinning

Soit seul (e) chez toi / en salle ou en cours avec un moniteur, ces séances sont considérées comme une alternative intéressante et peuvent remplacer les séances de fractionnés ou les séances d’endurance. Selon la planification, tu pourras opter pour l’entraînement croisé (run – bike).

 

Tu trouveras d’autres infos sur l’entraînement hivernal dans cet article:

https://www.c-coaching.run/news/15/79/L-entrainement-dans-le-froid